0
Depuis 1877 Votre partenaire pour innovation

Votre partenaire autour du métal

Les bases de nos prestations s’appuient sur les exigences de notre clientèle ainsi que la confiance accordée à Brütsch/Rüegger Metals, par une relation partenariale avec nos fournisseurs ainsi que la valorisation de nos employés motivés.

Flexibilité, dynamisme, volonté de performance, précision et innovation sont les pierres angulaires de la marque Brütsch/Rüegger Metals, au même titre que l'orientation client, la disponibilité maximale des produits et une qualité de produits et services au-dessus de la moyenne.

Qualité et innovation

Notre assortiment complet pour tubes de précision, tubes à parois épaisses, aciers marchands, aciers étirés, aciers de construction fins, aciers à outils, tubes pour vérins / tiges de piston/ tiges creuses de piston, arbres meulés, Bimetal, tubes de forme et tubes charpente, tubes soudés, Hardox® tubes, Métaux non ferreux et aciers résistants à la corrosion.

De nombreux services dans le domaine du prétraitement et de la préfabrication ainsi qu'un concept logistique efficace font de nous un partenaire stratégique dans votre chaîne de valorisation.

Notre longue tradition

En tant qu'entreprise familiale de quatrième génération, nous poursuivons traditionnellement une politique d'entreprise durable et à long terme et relevons activement les défis de la mondialisation avec une force d'innovation marquée.

Depuis 1877, la confiance, l'honnêteté, l'estime mutuelle et le respect caractérisent notre collaboration avec nos employés et nos relations d'affaires avec nos clients et nos fournisseurs.

L'intégrité, la conscience sociale et une attitude éthique, morale et écologique responsable constituent le fondement de nos relations avec toutes les parties prenantes et sont plus importantes pour nous que le succès à court terme.

Chronique

Chronik Brütsch/Rüegger

1877

Le tailleur de limes Eduard Wetzel fonde son entreprise à Wädenswil

Gottfried Brütsch entre dans l'entreprise

1893

Verlegung des Betriebs von Wädenswil an die Seidengasse nach Zürich. (Das Geschäft führt jetzt auch nahtlose Präzisions-Stahlrohre, die 1886 von den Brüdern Mannesmann erfunden wurden.)

1905

Eduard Wetzel achète le magasin Löwenstrasse 53 à Zörich

1907

Brütsch & Co. achète l'immeuble Löwenstrasse 53 à Eduard Wetzel

1909

Entrée de Gottfried Rüegger jun. dans l'entreprise. A cette époque, l'assortiment d'outils se compose encore d'outils de maréchalerie et de charron au lieu d'outils pour voitures. Les propriétaires de l'entreprise se demandent sérieusement si ces outils coûteux pourront être vendus un jour !

1910

En juin, les inondations catastrophiques de la Sihl et du Schanzengraben sont telles que notre magasin de la Löwenstrasse est inondé. Mais l'événement le plus important de cette année est l'aménagement d'un grand magasin avec deux chambres d'hôtes dans le bâtiment de devant, qui ne comportait jusqu'à présent que des appartements à louer

1916

Les propriétaires de l'entreprise acquièrent les immeubles Limmatstrasse 48/50 pour installer des entrepôts dans le bâtiment transversal et dans d'anciens boxes à chevaux, principalement pour des tubes d'acier, car cette branche connaît une grande expansion

1926

Après 20 ans de collaboration fructueuse entre les trois associés Gottfried Brütsch, Gottfried Rüegger sen. et Julius Koch, Gottfried Rüegger sen. quitte l'entreprise. Son fils et ancien fondé de pouvoir de l'entreprise, Gottfried Rüegger-Koch, devient associé.

1929

En décembre, Gottfried Brütsch-Treuberg décède. Son fils Ernst Brütsch est rappelé d'Afrique et entre dans l'entreprise le 1er avril 1930.

1930

La société Brütsch &amp ; Co. changements de nom et devient Brütsch, Rüegger + Co.

1935

Le commerce et le stockage de tubes d'acier à paroi épaisse laminés à chaud commencent. Différents producteurs se disputent des parts de marché, ce qui a des répercussions favorables sur les prix. Jusqu'à la dévaluation du franc suisse à l'automne 1936, ces tubes d'acier peuvent être achetés à 21 centimes le kilo!

1938

Margrit Rüegger, la fille de Gottfried Rüegger jun. entre dans l'entreprise. En juillet, l'associé Julius Koch décède. Sa fille Margarete Rüegger-Koch, épouse de Gottfried Rüegger-Koch, devient associée à sa place. Acquisition de l'immeuble voisin de la Gessnerallee

1939

Le 1er septembre 1939, les troupes hitlériennes envahissent la Pologne, le 2 septembre, le Conseil fédéral ordonne la mobilisation générale et les collaborateurs incorporés dans le service actif ne peuvent pas être remplacés. C'est pourquoi, en septembre 1939, Gottfried Rüegger prend son fils Julius en charge. Les cinq années de guerre mondiale qui suivent apportent également à notre entreprise d'innombrables difficultés et représentent un grand défi et une épreuve pour l'entreprise. Grâce à de bonnes relations personnelles avec les fournisseurs, nous parvenons tout de même à assurer quelque peu le ravitaillement de notre clientèle en matériaux parfois très rares jusqu'à la fin de la guerre en 1945

 

1946

La division acier brut et la division outillage deviennent des divisions autonomes

 

1947

Felix Rüegger, le deuxième fils de Gottfried Rüegger-Koch, entre dans l'entreprise. A la place des entrepôts dispersés de la Löwenstrasse/Gessneralle, du Sihlquai et de la Limmatstrasse, le „Rautihof&ldquo ; est construit comme entrepôt central pour les tubes d'acier à Zürich-Albisriede

1952

75 ans Brütsch, Rüegger + Co. En complément du fonds de prévoyance patronal créé dès 1940, l'actuelle fondation du personnel est créée

 

1957

L'après-guerre offre à l'économie suisse, restée intacte, des possibilités de développement que l'on n'aurait guère pu imaginer auparavant. Ainsi, l'entrepôt de tubes d'acier de Rautihof devient trop étroit et donc trop peu rationnel. Julius Rüegger se met donc à la recherche d'un terrain approprié avec raccordement aux voies ferrées dans les communes environnantes de l'agglomération et examine pendant des mois les possibilités les plus diverses

1958

Achat du terrain pour des entrepôts prévus à la gare de Regensdorf, où se trouve encore aujourd'hui l'emplacement de l'entrepôt

1962

Der Werkzeugbereich übernimmt die leer gewordenen Lagerräume an der Rautistrasse 19 und verfügt nun ebenfalls über grosszügige Lagerräume.

1963

Margarete Rüegger-Koch se retire de l'entreprise. Les descendants Julius, Felix et Margrit Rüegger deviennent associés en troisième génération.

1969

L'entreprise compte aujourd'hui environ 120 collaborateurs. Cela pose des problèmes d'organisation et de structure que nous résolvons progressivement. Le passage d'un style de gestion patronal à un style de gestion participatif est en cours

 

1970

Gottfried Rüegger-Koch meurt à l'âge de 80 ans

1971

Die räumliche Gedrängtheit in den Bürohäusern Löwenstrasse   53/Gessnerallee 36 wird immer schwieriger. An der Limmatstrasse 48/50 entsteht an Stelle der Altliegenschaften ein modernes Bürogebäude als Firmensitz. Felix Rüegger übergibt die Führungsverantwortung des Werkzeugbereiches an Kurt Brunschweiler.

1972

Acquisition du bâtiment Limmatstrasse 48 par Edwin Baumgartner-Brütsch (gendre de l'associé Ernst Brütsch)

1974

Edwin Baumgartner-Brütsch devient associé. Il reprend la responsabilité du secteur financier de Margrit Rüegger. Suite à la crise économique mondiale, Brütsch/Rüegger &amp ; Co. ressent également les effets de la récession mondiale.

 

1976

Julius Rüegger transmet la responsabilité de la direction du secteur du perçage de l'acier à Bruno Eichholzer

 

1977

100 ans de Brütsch, Rüegger &Co. Regroupement des bureaux et de l'entrepôt du secteur outillage à la Rautistrasse à Zurich-Albisrieden.

 

1978

Pour la première fois dans l'histoire de l'entreprise, le chiffre d'affaires des ventes d'outils dépasse celui des ventes de tubes d'acier.

 

1981

Pour la première fois dans notre histoire, des collaborateurs sont nommés directeurs, à savoir Kurt Brunschweiler à la tête du secteur outillage et Bruno Eichholzer à la tête du secteur tubes d'acier.

 

1985

Changement de la société en nom collectif en société anonyme. Les anciens associés siègent au conseil d'administration. Introduction de l'informatique dans le secteur de l'outillage

 

1987

Acquisition d'un terrain de 6851 m2 à Urdorf, bien situé au niveau des transports

 

 

1988

111 ans de Brütsch/Rüegger. La construction du centre d'outillage d'Urdorf est autorisée

1989

Le chiffre d'affaires total dépasse pour la première fois la barre des 100 millions. Après 51 ans d'engagement, Magrit Rüegger se retire de son mandat de membre du conseil d'administration

1990

Le secteur de l'outillage déménage de la Rautistrasse à zurich-Albisrieden à Urdorf, dans le centre d'outillage nouvellement construit.

1991

Werner Fischer devient directeur et succède à Bruno Eichholzer à la tête du secteur des tubes d'acier. Julius Rüegger cède la vice-présidence du conseil d'administration à Kurt Brunschweiler, qui siège désormais au conseil d'administration. Kurt Brunschweiler devient en même temps président de la performance de l'entreprise

1992

La récession mondiale consécutive à la guerre du Golfe se poursuit. L'énorme incertitude sur le marché de l'acier, les grands changements chez les producteurs, les fusions et les fermetures sont source d'inquiétude. Après 62 ans d'engagement pour l'entreprise, Ernst Brütsch se retire de son mandat d'administrateur.

1993

Am 1. Januar übernimmt Ueli Hofstetter die Leitung des Werkzeugbereiches von KurtBrunschweiler. Am 26. Juni stirbt Ernst Brütsch. Der Umsatz sinkt im dritten Rezessionsjahr aud das Niveau von 1984 und die Arbeitslosigkeit in der Schweiz steigt auf über 5%.

1994

Spatenstich für einen Büroneubau des Stahlrohrbereiches in Regensdorf. Felix Rüegger tritt nach 47 Jahren engagiertem Einsatz aus dem Verwaltungsrat zurück. Sein Schwiegersohn, Hanspeter Kunz-Rüegger, wird an seiner Stelle in den Verwaltungsrat gewählt.

1995

Der Büroneubau in Regensdorf wird durch die Mitarbeitenden des Stahlrohrbereiches bezogen. Die Mitarbeitenden des Finanzbereiches bezieht die Büros im Werkzeugcenter und der Firmensitz wird von Zürich nach Urdorf verlegt.

 

1996

Roger Klee-Baumgarten, Schwiegersohn von Edwin Baumgartner-Brütsch, wird in den Verwaltungsrat gewählt. Christian Rüegger, ein Sohn von Julius Rüegger, tritt in die Firma ein.

1997

120 Jahre Brütsch/Rüegger AG. Peter Dietze übernimmt von Werner Fischer die Leitung des Stahlrohrbereiches. Julius Rüegger tritt als Mitglied des Verwaltungsrates zurück und nimmt neu Einsitz im Beirat. Werner Fischer und Dr.Felix Egli werden in den Verwaltungsrat gewählt. Der Werkzeugbereich erweitert durch einen Zukaufsein Sortiment mit Normteilen für den Werkzeugbau und es entsteht eine vierte Produktegruppe.

1998

Ueli Hofstetter wird Vorsitzender der Geschäftsleistung. Der Werkzeugbereich lanciert seine Eigenmarke „FUTURO“ und den virtuellen Warenkorb „TOOLSHOP“ auf dem Internet. Nach 9 Jahren engagierte Mitarbeit tritt err Jürg Dellagiacoma von seinem Verwaltungsratsmandat zurück.

1999

Ueli Hofstetter wird Mitglied des Verwaltungsrates. Christian Rüegger übernimmt die Leistung des Finanzbereiches von Edwin Baumgartner-Brütsch, welcher  sich weiterhin als Präsident des Verwaltungsrates engagiert. Ein Erfolgsbeteiligungssystem für alle Mitarbeitenden wird eingeführt.

2000

Das bisher beste Ergebnis in der Firmengeschichte wird mit einer Umsatzsteigerung von 17% erreicht. Aufgrund des neu eingeführten Erfolgsbeteiligungsmodelles profitiert davon alle Mitarbeitenden.

2001

Kurt Brunschweiler, eine ausserordentliche verdiente Führungspersönlichkeit im Unternehmen Brütsch/Rüegger, scheidet mit 70 Jahren altershalber aus dem Verwaltungsrat aus. Das inzwischen über 15 Jahren alte Informatiksystem wird im Rahmen eines Grossprojektes per Ende Jahr durch i/2 der Firma Polynorm abgelöst.

 

2002

125 Jahre Brütsch/Rüegger AG.

Êtes-vous sûr