0
Depuis 1877 Votre partenaire pour innovation

Interview avec Roman De Bastiani 

Il travaille depuis plus de 10 ans pour Brütsch/Rüegger Metals au département Components et Export

Est-tu du matin ou plutôt un lève-tard?
Je suis un véritable lève-tôt. J'ouvre les yeux et la journée commence. 

De quoi ne pourrais-tu pas te passer dans ta vie?
Sans le moindre doute, de ma famille. Je n'aime pas être seul, j'ai toujours besoin d'avoir quelqu'un autour de moi. C'est mon pilier dans les périodes difficiles. 

Quel métier rêvais-tu d'exercer quand tu étais enfant?
Je voulais être chauffeur de poids-lourds et sillonner le monde entier dans un très gros camion. 

Que préfères-tu dans ton métier?
La diversité: il existe peu de postes de travail dans lesquels on peut, dans la même journée, vendre des pièces dessinées usinées, organiser des exportations, traiter des ventes de matériel en stock, créer des commandes d'achats et organiser des enlèvements de marchandises. Je n'échangerais pas mon travail. 

Quelle qualité apprécies-tu le plus chez les autres?
La serviabilité! Ce n'est qu'ensemble que nous pouvons atteindre nos objectifs. L'époque actuelle va de plus en plus vite, tout le monde n'est pas capable de suivre le rythme et beaucoup sont donc reconnaissants de recevoir de l'aide. 

Si tu pouvais revenir en arrière, que changerais-tu?
Dans la vie, tout a un sens, il y a un destin. Je ne regrette rien de ce que j'ai fait: j'ai travaillé comme indépendant, j'avais un atelier mécanique qui a compté jusqu'à 9 collaborateurs, mais j'ai dû le fermer il y a près de 10 ans. Pour moi, un monde s'effondrait ... Aujourd'hui, je suis employé ici chez Brütsch/Rüegger Metals et je me sens très bien. Tout avait sa raison d'être ... 

Que ferais-tu si tu étais infiniment riche?
L'argent ne fais pas le bonheur - mais j'achèterais sûrement pour ma famille et moi une belle propriété au bord d'un lac suisse. Toutefois, je donnerais une grande partie de ma fortune aux nécessiteux. Et avant tout - en tout cas, c'est ce que je dis maintenant - je resterais moi-même.


Êtes-vous sûr